La fub, le rapport annuel des antivols

On ne cessera jamais de le rappeler, mais sachez que l’on compte près de 400 000 vols de vélo par an, soit 1076 vélos volés par jour. Si pour la plupart du temps, ils ne sont pas restitués par faute d’identification, sachez tout de même qu’avec un très bon antivol, il est possible d’éviter ce genre de drame. Cette année encore, la FUB a pour vous, répertorié dans son rapport annuel les meilleurs antivols disponibles sur le marché. Si vous êtes en quête du parfait antivol du moment pour votre vélo, vous êtes au bon endroit.

Antivol en U

Pour cette catégorie, 2020 ont été riches en nouveauté. Retrouvez l’une des plus grandes marques de confiance dans la liste des meilleurs antivols : Abus. Cette marque propose aujourd’hui des antivols de dimensions différentes adaptés à vos besoins. Retrouvez le modèle compact qui n’est pas très cher, mais efficace ou investissez plutôt dans le haut de gamme avec le modèle 770A smart X, l’antivol connecté. Bien sûr, des modèles plus anciens d’Abus sont encore en haut du podium dû à la qualité et à la résistance des produits. Les marques telles que B’Twin, Giant, Zéfal ont, eux aussi, été sélectionnés pour leurs praticités et leurs solidités. Pour une sécurité optimale, optez pour le double antivol. Complétez votre antivol en U avec des chaînes ou un antivol avec armure.

Les chaînes

Dans cette catégorie, nous retrouvons encore quelques marques déjà vues précédemment. Contrairement aux années précédentes, Abus propose désormais des produits créés en 2020, homologués pour 2 roues. Hiplok, lui, est également en haut du podium. Alors qu'il propose parfois des chaînes accompagnées d’un antivol en U, les produits sont en plus homologués niveau 2 roues. Enfin, retrouvez par ailleurs Squire, Zéfal ou encore Tex Lok. Homologué niveau 1 roue, ils trouvent tout de même leur place dans le classement. À savoir que le poids des chaînes a tendance à dissuader les voleurs.

Antivol fixe 

Encore une fois pour ce genre d’antivol, on retrouve ici la marque Abus. Néanmoins, ce sont les modèles de la marque AXA, homologué niveau 2 roues, qui sont en haut du podium. On observe pareillement le modèle Ring Lock créé en 2018 de Kryptonite, toujours aussi bien noté. Ce style d’antivol est apprécié pour sa facilité et sa rapidité d’installation. Une fois placer, sur la roue de votre vélo, on ne s’en occupe plus.  

Antivol pliant

Bien que moins résistant que ses compères, l’antivol pliant possède tout de même certaines qualités. Léger et facile à transporter, si vous cherchez un antivol pratique à utiliser, c’est celui-ci qu’il vous faut. Ici, les produits sont tous homologués niveau 2 roues. Dans le classement des meilleurs antivols pliants, retrouvez les marques Abus, kryptonite avec des modèles de 2018 et 2019. Pour des articles de 2020, tournez-vous vers Sgodde et Tonyon.

Câble avec armure et sans armure

Pour ces antivols flexibles, assez abordables, retrouvez Smith & Lock et Squire qui se démarquent de leurs concurrents. Ces antivols sont notamment utilisés pour leur légèreté. En plus, ils ne prennent pas beaucoup de place, il est ainsi possible de le ranger facilement. Complémentez votre antivol avec amure avec celui en U afin de diminuer les chances de vol.

Quels sont les accessoires indispensables pour optimiser votre sécurité avec votre trottinette électrique ?

Peut-être que vous avez déjà le vent en poupe, ou que vous projetez de l’avoir aussi, et de faire partie de cette grande famille de nomades des temps modernes, qui se déplace en trottinette électrique. Et si c’est votre cas, avez-vous les cinq accessoires indispensables pour optimiser votre sécurité ? À vos crayons, et prenez des notes !

Le casque le plus important pour votre sécurité

C’est certainement pour vous un détail important et c’est une très bonne chose. On aime quand même rappeler la base de la pratique de la trottinette, électrique ou pas d’ailleurs. Il est primordial de se protéger, et pour cela on commence par un bon casque.

Le bon casque, ce sera celui qui vous plait esthétiquement, que vous avez essayé et que vous trouverez confortable. Ce casque dispose de la norme européenne, pour vous assurer de sa qualité de conception et surtout la protection au choc qu’il vous apporte, pour pratiquer la trottinette électrique en toute sécurité.

Sans oublier le fait que vous serez certainement amené à rouler de nuit, donc plus qu'un dispositif réfléchissant, et si votre budget vous le permet, prenez un casque lumineux avec des leds. Certains modèles détectent lorsque vous freinez pour avertir les autres usagers de vos intentions.

Un antivol pour la sécurité de votre trottinette électrique

Vous voulez qu’elle vous rende de fiers et loyaux services, alors protégez-la avec un antivol fiable et résistant. Pour le choix de votre antivol, il existe une norme de notation, le Sold Secure Racing System. La notation va de bronze à or et vous permet de connaître le seuil de résistance de l’antivol en question.

Plusieurs formes existent pour les antivols. Vous avez donc les antivols en forme de U, menottes, à câble, ou encore les pliables. Sachez simplement que les modèles à câble sont très pratiques, mais moins résistants que les autres modèles. Tout dépend du lieu de parking de votre trottinette électrique, mais il reste plus prudent de faire le maximum pour protéger votre destrier.

Les lunettes et les gants comme un super héros

Imaginez-vous filer fièrement à haute vitesse, avec votre visière et vos gants. Rien ne peut vous arrêter ! En trottinette c’est la même chose, les lunettes vous protègent de petit insecte ou débris de la route qui pourrait vous gêner la vue.

Les gants seront un précieux atout pour vous protéger des conditions climatiques, comme le froid. Ils vous protégeront encore plus en cas de chute, car le réflexe de mettre les mains en avant pour amortir la chute sauve certaines parties de votre corps, mais n’épargne pas vos mains des blessures.

Votre choix dépendra de la saison et de la vitesse maximale que peut atteindre votre trottinette électrique. De ce fait, préférez des gants en cuir résistant et coqués, comme en moto.

Adopter le garde-boue, une idée de génie

Et oui, on n’y pense pas forcément, mais le garde-boue n’est pas destiné qu’aux vélos, motos et autres engins plus imposants. Il sera parfait sur votre trottinette électrique si elle n’en dispose pas d’origine. Avec un garde-boue, vous avez l’assurance de ne pas arriver au bureau avec un pantalon détrempé, et sale. Et ça, c’est un vrai confort !

Optez aussi pour la tenue de pluie imperméable

Elle vous protège du vent, de la pluie et un peu du froid. Et c’est une couche supplémentaire qui vous protège en cas de projection pendant vos trajets, et également en cas de chute et de frottement.

Il ne vous reste plus qu'à enfiler tout votre équipement et goûter sereinement au plaisir et à la liberté des déplacements pratiques et écolos.

Le principe de fonctionnement d’une assurance pour une trottinette électrique

Si vous possédez une trottinette électrique, vous savez sûrement qu’il est devenu obligatoire de souscrire à une assurance pour l'utilisation de celle-ci. Cette obligation étant nouvelle, il peut être difficile pour nous de comprendre réellement vers quelle assurance se diriger, et quel est le principe de fonctionnement d’une telle assurance. Dans cet article, nous allons donc nous intéresser à cette question en parlant plus en détail de l’assurance pour trottinettes électriques.

L’assurance obligatoire pour trottinettes électriques

L’une des premières choses à savoir sur le fonctionnement des assurances pour trottinettes électriques, c’est qu’il y en a une seule qui est obligatoire, c’est l’assurance responsabilité civile. Cette assurance couvre les dommages causés par un accident, que ce soit avec une tierce personne ou bien avec du matériel. La trottinette étant un véhicule motorisé qu’on utilise sur la voie publique, cette assurance est donc obligatoire. Si vous utilisez votre trottinette électrique sans avoir contracté une assurance responsabilité civile, sachez que vous pourrez être verbalisé en cas de contrôle.

Les assurances complémentaires pour une meilleure couverture

Bien que l’assurance responsabilité soit l’unique assurance obligatoire, il peut être bénéfique de souscrire à d’autres assurances qui vous permettront d’avoir une meilleure couverture. En effet, si vous avez un accident individuel, que vous vous blessez ou endommagez du matériel, l'assurance responsabilité civile ne prendra pas en charge les dommages causés par ce type d’accident. C’est pour ça qu’il est avantageux de souscrire à une assurance complémentaire qui vous couvre en cas d’accident individuel et en cas de dommages matériels. En plus des accidents, il est également important de réfléchir à la protection même de votre engin. En effet, on remarque qu’il y a de nombreux vols de trottinettes électriques, et ce, malgré les dispositifs antivol qui équipent les trottinettes électriques. Il est donc là aussi avantageux de profiter d’une assurance qui couvre votre trottinette électrique en cas de vol. Il existe même des contrats d’assurance qui prennent en charge le dépannage et l’assistance de votre trottinette électrique en cas de panne. On peut donc voir toutes les possibilités qui s’offrent à nous pour l'assurance de notre trottinette électrique, qui devient semblable aux contrats d’assurance automobile. Mais alors, comment souscrire à une telle assurance ?

La souscription à une assurance trottinette électrique

Maintenant que nous avons analysé le principe de fonctionnement d’une assurance pour trottinette électrique, voyons comment il est possible de souscrire à celle-ci. Les assurances pour trottinettes électriques étant une nouveauté, vous avez sûrement des questions, et vous voudrez sûrement avoir des informations ou des conseils clairs avant de souscrire à telle ou telle assurance. Dans ce cas, il serait judicieux de vous rendre dans plusieurs agences d’assurances afin de pouvoir discuter en face à face avec les conseillers, et de demander des devis afin de pouvoir souscrire à l'assurance la plus avantageuse pour vous. En revanche, si vous avez assez d’informations et que vous savez quel genre d’assurance contracter, vous pouvez souscrire à une assurance trottinette électrique sur Internet, en vous inscrivant sur le site d’une agence d’assurance.

Quels sont les moyens pour éviter le vol de votre vélo électrique ?

Vous venez d'acquérir un vélo électrique flambant neuf, et même s'il existe des aides des communes à l’acquisition d’un vélo électrique, l’investissement reste conséquent et comme tout un chacun vous souhaitez vous protéger des vols. Pour vous éviter d’être victime d’un larcin, nous avons rassemblé pour vous les meilleurs moyens pour protéger votre vélo électrique. Découvrez maintenant nos conseils.

Un système antivol comme meilleur ami

Cela peut sembler évident, mais le premier réflexe à adopter à chaque sortie vélo, et surtout si vous faites un ou plusieurs arrêts, c’est de vous munir d’un système d’attache antivol.

Nous allons rapidement laisser notre antivol à la maison, pour aller acheter le pain à la boulangerie située à 5 minutes à vélo. Et c’est dans certains cas une mauvaise idée, car il n’y a pas de petite ou grande sortie. Un voleur opportuniste n’hésitera pas à sauter sur l’occasion si elle lui semble propice.

Les modèles antivol les plus efficaces restent les U qui sont très résistants. Vous pouvez aussi opter pour un modèle pliable, tout aussi résistant et moins encombrant. Autre critère important sera de prendre en compte l’indice Sold Secure Bronze, Argent ou Or pour vous indiquer le seuil de résistance à l'effraction.

Un point fixe comme repère

Vous avez votre antivol avec vous et maintenant ne reste plus qu'à trouver le point d’attache dans le mobilier urbain. La meilleure chose à faire est de choisir un point fixe pour votre vélo électrique.

Les points fixes de bonne hauteur seront parfaits et plus sécuritaires pour votre vélo. Les lampadaires et panneaux de signalisation de 2 mètres et plus rendront difficile, voire impossible, le vol par soulèvement, en plus d’être très résistants physiquement.

L’art et la manière d’attacher son vélo

L’endroit par lequel vous attachez votre vélo aura son influence sur la capacité du voleur à agir. Et vous êtes là pour lui compliquer la tâche. Fixez avant tout le cadre de votre vélo, c’est l’élément le plus résistant, mais aussi le plus onéreux dans le cas d’un vélo électrique. 

Ensuite, fixez l’une des roues de votre vélo pour rendre le vol encore plus long et compliqué. Les voleurs de vélo souhaitent agir vite, s’ils doivent s’acharner trop longuement sur un antivol, ils préfèrent laisser tomber pour ne pas être repéré et être pris la main dans le sac.

Attention à vos accessoires

Trop d’accessoires sur votre vélo peuvent attirer l’attention et sont d’autant plus d'éléments à protéger. Dans la mesure du possible, évitez d’en avoir trop, et dans le cas contraire, ne les laissez pas sur votre vélo sans surveillance.

Veillez également à ce que les éléments ne se détachent pas trop facilement, comme des fixations rapides au détriment de boulons qui sont plus difficiles à enlever.

Un arrêt à la vue de tous

Le mieux pour fixer et protéger votre vélo électrique est de choisir un lieu fréquenté avec du passage et des commerces environnants. Laissez de côté les ruelles désertes et trop isolées, qui donneront tout le temps nécessaire à un voleur d’agir.

Préférez toujours un endroit animé, et si possible avec des caméras sur la voie publique. Elles seront très utiles en cas de problème pour faire valoir vos droits.

Vous connaissez maintenant les astuces pour profiter plus sereinement de votre vélo électrique et pouvoir l’oublier le temps d’un café ou d’un verre entre amis. À vos vélos !

En quoi consiste l’assurance vélo électrique ?

Le marché du vélo électrique a fortement augmenté ces dernières années. Que ce soit pour des trajets dits de loisir ou pour aller au travail, le vélo électrique est devenu un moyen de locomotion à part entière. Il faut tout de même différencier le vélo électrique aussi appelé VAE (vélo à assistance électrique) pouvant rouler à 25 km/h maximum du speed bike ou vélo à assistance électrique rapide pouvant rouler jusqu'à 45 km/h. Car la législation diffère selon l'un ou l'autre.

L'assurance vélo électrique est-elle obligatoire pour pouvoir rouler ?

Les VAE sont considérés comme des vélos à part entière. Ils ne nécessitent donc pas d'assurance obligatoire, ni le port du casque. Ils doivent respecter le Code de la route du vélo. Les risques liés au vol sont généralement couverts par l'assurance responsabilité civile de la famille. Il est fortement conseillé d'opter pour un contrat dédié.

Les speed bikes, eux, sont assimilés à des engins motorisés, tout comme les scooters. Cette catégorie de cyclomoteurs doit donc obligatoirement disposer d'une assurance spécifique, autre que la simple responsabilité civile. De même, le permis de conduire est exigé pour ce moyen de transport.

Quel contrat d'assurance pour les vélos à assistance électrique ?

Plusieurs possibilités existent. L’assurance habitation et l’assurance vélo contre le vol et les dommages font partie des propositions.

Le contrat d'habitation avec l'assurance responsabilité civile

La responsabilité civile vie est utile en cas de dommages à un tiers. Assurez-vous que votre contrat habitation comprend bien la garantie vélo. Par contre, elle ne vous couvre pas en tant que conducteur de vélo de ville électrique. C'est-à-dire que si vous avez des séquelles suite à un accident en vélo, la garantie ne s'applique pas.

Il est donc intéressant de contracter une GAV (garantie accidents de la vie) pour protéger vos dommages corporels pouvant intervenir lors d'un sinistre.

La garantie spécifique vélo électrique

Ce contrat est une garantie conducteur. Tout comme la garantie véhicule, elle vous couvre en cas de responsabilité auprès d'un tiers. Qu'il soit piéton ou autre conducteur de vélo, la garantie est activable. Car en vélo, tout peut arriver. Un choc, une collision avec un véhicule peut engendrer des chutes et des dommages souvent très importants. Certains assureurs rajoutent même des options pouvant couvrir les speed bikes. Là, il faut bien vous informer, car la mise en place d'une plaque d'immatriculation ou d'un antivol identifiable est souvent exigée.

Pour les VAE rapides, le défaut d’assurance est puni par une amende de 135 euros pouvant aller jusqu’à 3 750 euros. Le conducteur non assuré sera responsable du préjudice et devra donc verser les indemnités fixées par la loi en cas de préjudice corporel sur autrui.

Pourquoi souscrire une assurance VAE ?

Même si elle n'est pas obligatoire, elle peut tout de même être très utile en cas de vol. Il ne faut pas oublier que le vélo électrique reste le moyen de locomotion le plus volé en France. De plus, de par la valeur d'achat du matériel souvent très élevée, il est prudent de garantir le vol de ce produit, ainsi que les dégradations. Vérifiez bien que le contrat couvre le vol à l'extérieur et non pas uniquement chez vous.

 

Bien choisir son casque pour son vélo électrique

Le retour du beau temps arrive, et avec lui, l'envie de sortir le vélo. Il y a toutefois des normes de sécurité à ne pas négliger, et parmi celles-ci se trouve le port du casque. Alors, découvrons ensemble les meilleurs conseils pour faire le choix de votre casque. 

Un casque de vélo aux normes

Pour choisir un bon casque de vélo, il faudra dans un premier temps choisir un casque adapté à l’utilisation d’un vélo électrique. La présence de deux normes européennes est importante. La première sera la norme EN1078 qui s’applique pour les casques simples destinés à l’utilisation d’un vélo classique. Et la deuxième norme EN 22-05 qui s’applique particulièrement à l’utilisation d’un vélo électrique. Vous serez certain d’avoir un niveau de protection au choc optimal.

Un casque de vélo électrique bien taillé

Et oui, ça coule de source, mais votre casque devra être bien adapté à votre tour de tête. Donc, oubliez tout de suite l’opportunité d’acheter un casque sur un site marchand à la va-vite. Il est préférable de prendre votre temps et surtout votre tête et son périmètre crânien pour bien choisir.

La plupart des casques de vélo sont réglables. Vous trouverez donc une taille minimale et maximale sur un même casque. Dans un magasin d’équipement cycliste, vous pourrez mesurer votre tour de tête et ensuite choisir une taille qui vous conviendra, avec les conseils des spécialistes sur place. L’avantage de vous déplacer dans un magasin spécialisé sera de pouvoir vous rendre compte si vous êtes à l’aise selon les différentes formes et les différents poids de casque.

Si votre budget vous le permet, vous aurez le choix de prendre le must de la protection pour vélo ! Il s’agit en fait d’un airbag pour vélo, que vous portez autour du cou à la place d’un casque sur la tête. En cas de déclenchement, cet airbag prendra la forme d’un casque pour protéger toutes les zones sensibles de votre crâne en une fraction de seconde.

Un casque de vélo à votre lifestyle

Normes européennes OK ! Tailles et capacité de réglage de mon casque OK ! Je passe à la caisse ? Pas forcément !

Avant de passer à l’acte d’achat, il faut vous poser encore quelques questions. Votre futur casque devra refléter votre future utilisation et aussi se fondre dans votre mode de vie. Est-ce que vos principaux trajets seront des vélo-boulot, ou des activités outdoor plus intensives hors des sentiers battus ? Dans quelles conditions météo allez-vous rouler ?

Toutes ces questions vous aideront à déterminer le design de votre casque, son poids, et ses capacités de ventilations, en fonction de l’activité physique que vous aurez. Ces détails sont importants et vous feront ne pas regretter votre choix, et même de faire des économies en choisissant directement le casque de vos rêves et pour longtemps.

Votre casque vous attend déjà maintenant que vous avez toutes les clés en main pour faire votre choix ! À très vite sur les pistes à vélo et avec votre plus beau casque.

Ce qu’il faut savoir sur les assurances des trottinettes électriques

Possédez-vous une trottinette électrique ? Cela est fort possible, puisque de nombreuses personnes ont suivi le mouvement de l’utilisation de la trottinette pour leurs déplacements en ville. En effet, il arrive systématiquement que l’on croise quelqu’un en trottinette lors de nos déplacements. Malheureusement, de nombreux accidents de trottinettes électriques ont eu lieu, c’est pourquoi des changements ont été effectués, notamment en ce qui concerne l’assurance. Dans cet article, nous allons d’ailleurs nous intéresser à ce qu’il faut savoir sur les assurances pour trottinettes électriques.

L’assurance pour trottinette électrique est-elle obligatoire ?

Il s’agit là de l’une des premières questions que l’on peut se poser concernant notre engin. Il est important de savoir que la réponse à cette question est oui. En effet, vu le nombre d’accidents recensés, il est désormais obligatoire d’assurer sa trottinette électrique. Si vous ne l’avez pas encore fait, nous vous invitons vivement à le faire, car en cas de contrôle, vous risquez d’être verbalisé pour non-assurance. Mais alors vers quelle assurance se tourner ?

Quelle est l’assurance à contracter pour sa trottinette électrique ?

Bien que vous ayez sûrement déjà souscrit à certaines assurances, sachez que celles-ci ne couvrent pas l’utilisation de la trottinette électrique. En effet, que ce soit l’assurance habitation, l’assurance auto ou même l’assurance civile, celles-ci ne peuvent pas être en lien avec l’assurance de votre trottinette électrique. Il est donc indispensable d’avoir une assurance responsabilité civile spéciale pour l’utilisation de votre trottinette. En effet, en cas d’accident, que ce soit avec une tierce personne ou du matériel, vous aurez besoin de cette assurance afin que les frais engendrés par l’accident ne soient pas complètement à votre charge. On voit donc toute l'importance d’une telle assurance, qui est de toute façon obligatoire. En plus de l’assurance responsabilité civile spécialement conçue pour l’utilisation de la trottinette, vous pouvez également contracter une assurance pour l’utilisation même de la trottinette électrique, pour une meilleure couverture. C’est ce que nous allons maintenant étudier.

Une meilleure assurance pour une meilleure protection

Comme vous le savez, les trottinettes électriques n’ont pas de plaque, et donc pas de numéros d’immatriculation. C’est pourquoi il est impossible de la rattacher à une assurance automobile. Les assureurs ont donc créé des assurances spéciales pour l’utilisation des trottinettes électriques. Celles-ci sont facultatives, mais permettent d’être mieux couverts en cas de dommage matériel, d’accidents individuels, ou encore en cas de vol. Il peut être vraiment bénéfique de souscrire à ce type d'assurances, puisque les trottinettes sont en vogue en ce moment, et certains ne se gênent pas pour les voler. Même s'il y a la présence d’un système antivol, certaines personnes arrivent tout de même à se défaire de ce système pour voler les trottinettes électriques.

Quel est le prix d’une assurance pour trottinette électrique ?

L’une des questions les plus importantes que l’on se pose quand on parle d’assurance en général, c’est le prix de celle-ci. Pour information, les contrats obligatoires les moins chers pour assurer votre trottinette électrique tournent autour de 5 euros par mois. Afin d’assurer votre trottinette électrique, il est bien de vous renseigner et de demander des devis à plusieurs compagnies d’assurances.

Les meilleures techniques pour protéger votre trottinette électrique du vol

Si vous possédez une trottinette électrique, vous faites sûrement attention lorsque vous l'utilisez afin de pouvoir l’utiliser durant de nombreuses années. En revanche, il est important de faire attention à autre chose, c’est le vol. En effet, de nombreuses personnes se rendent malheureusement compte que leur trottinette électrique a été volée. Il s’agit là d’une situation que personne ne désire vivre, c’est pourquoi il faut trouver des solutions afin de se protéger contre le vol. Dans cet article, nous allons examiner certaines techniques pour protéger votre trottinette électrique contre le vol.

Choisir un bon antivol

L’une des solutions qui s’offrent à vous afin de protéger votre trottinette, c’est d’investir dans un bon antivol. En effet, lorsque vous laissez votre trottinette, si vous l'attachez avec un bon antivol, cela refroidira certainement les mauvaises envies des voleurs. Mais pour cela, il est important d’investir dans un antivol de qualité et certifié, par exemple les antivols en U, ou bien les antivols sous forme de chaînes. En plus de l’antivol, le point d’ancrage est également très important. En effet, lorsque vous attachez votre trottinette électrique, il est très important de fixer l’antivol sur un élément solide, comme une barrière, un poteau, etc. Cela réduit fortement le risque de vol.

Retirer la batterie de votre trottinette électrique

Si vous ne désirez pas investir dans un antivol, une autre solution s’offre à vous, c’est le fait de retirer la batterie de la trottinette électrique. Pourquoi cela ? Tout simplement parce que la batterie est l’un des éléments les plus chers sur une trottinette électrique. De plus, les voleurs ont souvent l’habitude de revendre les trottinettes électriques. Mais vendre une trottinette électrique sans batterie n’a aucun sens et n’inspire pas confiance aux potentiels acheteurs. Les voleurs le savent très bien, c’est pourquoi cette solution est tout à fait envisageable pour éviter le vol de votre trottinette électrique.

Choisir le bon endroit où poser sa trottinette

Une autre solution qui ne demande pas l’achat d’un système spécifique, c’est de bien choisir l’endroit où vous laissez votre trottinette électrique. Il est important de la laisser dans des endroits assez ouverts, et non dans des petites rues où les voleurs auraient la tranquillité pour s’emparer de votre trottinette électrique. Pour cela, vous pouvez vous renseigner afin de savoir si des vols ont déjà été commis dans les environs. De plus, il faut savoir que certains voleurs utilisent la méthode du repérage afin de connaître vos habitudes, et notamment à quel endroit vous déposez votre trottinette électrique, et quel est le moment où ils peuvent passer à l’action afin de pouvoir s’emparer de celle-ci. C’est pourquoi une solution simple consiste à changer vos habitudes, et notamment, de changer régulièrement l’endroit où vous posez votre trottinette électrique.

Comme nous l’avons vu, il existe plusieurs techniques afin de protéger sa trottinette contre le vol. Ces techniques peuvent être cumulées afin d’avoir encore plus de chance de ne pas se retrouver sans trottinette électrique. En effet, en utilisant un antivol, en retirant la batterie et en évitant les endroits à risques, vous offrirez la meilleure des protections à votre trottinette électrique.

Accidents en trottinette électrique : comment s’en protéger ?

Le succès des nouveaux véhicules électriques individuels ne se dément pas. Présents principalement dans les zones urbaines, la trottinette électrique fait de plus en plus d'adeptes. Mais son usage n'est pas sans risques. Pour éviter les accidents ou s'en prémunir, quelques principes de bases sont bons à appliquer. Des critères d'achat au respect des règles de sécurité et de la nécessité d'être assuré, retrouvez nos conseils pour pratiquer la trottinette en toute sécurité.

Quels sont les critères d'achat d'une trottinette électrique pour éviter les accidents ?

Choisir une trottinette qui répond à vos besoins est le premier critère pour éviter les accidents. La fiabilité de l'appareil n'est pas à prendre à la légère. Par exemple, plus vous serez amené à faire des distances, plus le diamètre des roues devra être important. Cela vous assurera une bonne adhérence et du confort. Opter pour de bonnes suspensions n'est pas du luxe même si pour l'instant, elles sont plutôt l'apanage des modèles haut de gamme. Les suspensions permettent de faire face aux irrégularités du sol en minimisant les aléas. Un système de freinage efficace est obligatoire. Par ailleurs, il est important de bien choisir la taille de sa trottinette, cela permet une meilleure prise en main et un contrôle des mouvements de l'appareil. Il va sans dire que la trottinette doit être homologuée, c'est-à-dire qu'elle a le marquage réglementaire CE et un certificat de conformité. Cela sera obligatoire auprès de votre assurance en cas de problème.

Quelles sont les règles élémentaires de sécurité ?

Comme le dit le dicton « mieux vaut prévenir que guérir » et quelques règles de sécurité évitent bien des drames. Ces règles sont sensiblement les mêmes que pour circuler à vélo. Bien qu'elles ne soient pas obligatoires, des protections comme le casque, les genouillères, les gants sont vivement recommandées. En cas de collisions, elles peuvent faire toute la différence sur la gravité des blessures. Elles ne sont donc pas de simples accessoires malgré leur caractère facultatif. Par ailleurs, sauf dérogation municipale, les trottinettes électriques ont interdiction de circuler sur les trottoirs, et ce pour éviter les accidents avec les piétons. En cas de circulation autorisée sur les trottoirs, la vitesse ne doit pas excéder les 6 km à l'heure. De plus, il est impératif que le véhicule soit équipé d'un dispositif rétro-réfléchissant à l'arrière et latéral. De même, porter un vêtement réfléchissant est obligatoire. Vous serez ainsi visible des autres usagers de nuit ou en cas de visibilité réduite. Des éclairages supplémentaires peuvent être fixés sur le casque.

Doit-on s'assurer ?

Seule la responsabilité civile est obligatoire pour circuler à trottinette électrique, ce qui vous protège pour les dommages causés à autrui uniquement. Néanmoins devant l'augmentation des accidents, mais aussi la recrudescence des vols une assurance spécifique s'avère intéressante. En effet, si pour une raison quelconque vous endommagez votre trottinette, vous serez couvert.

Se protéger des accidents à trottinette électrique n'est pas une mission impossible. Il s'agit juste d'appliquer quelques règles simples et de faire preuve de vigilance tant pour l'achat que pour la conduite de l'engin.

Les différents types d’antivols pour sécuriser sa trottinette électrique

De plus en plus populaire, la trottinette électrique est pratique et économique. Mais le problème, c’est que les vols de trottinettes sont fréquents. En effet, ces engins sont faciles à transporter, donc faciles à dérober. D’où l’importance d’investir dans un bon antivol. Votre nouveau moyen de transport sera en sécurité, et vous, apaisé pendant vos courses ou le travail. Avant toute chose, vous devez vous poser quelques questions : dans quelles zones vais-je stationner ? Mon antivol doit-il être compact ? Quel est mon budget ? 

Nous avons réuni pour vous les différents antivols proposés sur le marché. 

Les antivols efficaces et fiables 

Si vous vivez dans une zone risquée, l’antivol menottes et l’antivol pliable sont parmi les plus fiables. 

L’antivol à menottes est, comme son nom l’indique, en forme de menottes. Peu commun, il a un gros pouvoir de dissuasion. Facile à transporter et pratiquement impossible à découper, son prix est un peu plus élevé que d’autres antivols. Ses liens pivotants empêchent tout effet de levier, ce qui en fait une sécurité quasiment infaillible. 

L’antivol pliable est tout aussi simple à transporter, car compact. C’est l’un des antivols les plus performants en vente aujourd’hui. De plus, vous pourrez le positionner sur la trottinette pendant le transport grâce à un pilier, ce qui signifie un gain de place non négligeable si vous n’avez pas de sac avec vous. Il en existe à tous les prix, selon l’efficacité et la qualité du produit. Il est léger, mais difficile à ouvrir ou à crocheter en cas de tentative de vol. 

Les antivols pratiques et pas chers

Il existe également des antivols assez robustes, mais à des prix plus bas que les précédents. L’antivol à chaine et l’antivol U sont des alternatives très efficaces pour les plus petits budgets, mais conviendront tout de même si vous vivez ou stationnez votre trottinette dans des zones à moyen risque. 

L’antivol U est très utilisé pour les vélos, mais s'adapte aussi aux trottinettes électriques. Sa forme en U est cependant moins flexible. Souvent fabriqué en acier, il est très difficile à découper, dû à sa matière et à son épaisseur. Si quelqu’un essaye de le casser, le bruit alertera rapidement les personnes autour. C’est l’un des plus sûrs pour un prix raisonnable. 

L’antivol à chaine possède une maille métallique difficile à couper. Sa serrure offre quant à elle, plus de sécurité. Il sera facilement positionnable sur des éléments urbains, car très flexible contrairement à l’antivol U. La housse de protection évitera les vilaines rayures sur votre compagnon de route. 

Les antivols complémentaires

Les antivols suivants, bien qu'efficaces, ne pourront pas être utilisés en sécurité principale.

L’antivol à disque, par exemple, est fait pour bloquer votre trottinette en se plaçant sur les freins. Personne n'est censé pouvoir déplacer l’engin, mais, une trottinette étant assez légère, il s'avèrera facile de la porter et de la dérober sans être embêté. Plutôt donc pour compléter un système de sécurité, il découragera le vol dans les zones passantes. Il convient très bien aux régions pluvieuses, car il ne rouille pas (acier trempé). Il est, comme ses prédécesseurs, facile à transporter. 

L’antivol avec alarme est également une bonne option, pour renforcer la sécurité principale. Il a un grand pouvoir de dissuasion. En effet, si quelqu’un bouge trop violemment votre trottinette, une alarme de plusieurs secondes et de plusieurs décibels retentira aussitôt. 

Le choix est vaste et vous devrez choisir selon des critères bien précis quel antivol est fait pour vous. Il serait dommage que par manque de sécurité, on vous prive de ce nouveau moyen de transport rapide et pratique !